Chariot

           Menage

Chariot de ménage

Le Chariot de ménage est un matériel qu’on retrouve dans de nombreux établissement professionnel. Souvent ce matériel est vétuste et n’est plus tout à fait adapté aux techniques de ménage d’aujourd’hui. Ou bien des pièces viennent à manquer et le chariot n’offre plus le service rendu initialement. Pourtant celui-ci subsiste en entreprise car il s’agit d’un investissement non négligeable. C’est la raison pour laquelle, il faut se poser les bonnes questions lors de son acquisition ou de son renouvellement.

Comment choisir un chariot de ménage professionnel?

Pour faire le bon choix, il faut déjà savoir ce qu’on veut nettoyer. Si c’est uniquement les sols, on s’oriente vers un seau de lavage. Selon la surface de nettoyage, le seau de lavage prendra une configuration différente pour aller d’un simple seau vers un matériel double seau sur chassis à roulettes par exemple.

Par contre, si on veut nettoyer les sols ainsi que les surfaces alors le choix doit s’orienter vers le chariot de ménage. Mais ce matériel offre bien d’autres services. Il sert à gérer l’évacuation des déchets dans les poubelles. Il supporte les recharges de savon, de papier toilette et essuie main. Donc sa capacité de stockage est une caractéristique à prendre en considération. Bien qu’il ne faille pas trop stocker de choses dans la mesure où on arrive vite à déplacer sur le chariot du poids inutile. Le poids est aussi une source de fatigue en fin de journée car cela ne facilite pas la manipulation du chariot au quotidien. Donc un chariot doit être en mesure de supporter la charge et se déplacer avec aisance sans effort du salarié.

Ce matériel étant utilisé au quotidien généralement, il est au carrefour des conditions plus ou moins bonnes de travail du personnel ménage. Il faut par conséquent être attentif à l’ergonomie du chariot, ce qui revient à parler de l’ergonomie du poste de travail dans sa globalité. Cela signifie que les accessoires de ménage périphériques comme le balai support, la raclette sol, le plumeau etc doivent également intégrer cette dimension « ergonomie ».

Enfin, si vous envisagez de changer de chariot ou bien faire l’acquisition d’un premier matériel, c’est le moment opportun de faire le choix en même temps d’une méthode de travail du 21ème siècle. En effet, on a vu en début d’article que ce matériel s’achète pour une longue période. Il faut par conséquent mettre en œuvre les dernières évolutions de méthode de ménage. Celles-ci intègrent l’économie de produit, la productivité, le confort du salarié et la rapidité à obtenir un bon résultat qui apporte satisfaction aux salariés et aux clients. On parle alors de méthode de pré imprégnation qui s’utilise en EHPAD, en milieu hospitalier, en crèche notamment.

Combien coûte un chariot ménage?

Au vu des éléments présentés dans le paragraphe précédent, le prix peut vraiment être très différent d’un matériel à l’autre. Comme c’est un matériel qui s’utilise sur une longue période, il faut de toute façon intégrer son amortissement pour raisonner correctement.

Lorsqu’on parle de durée d’utilisation, pour nous, il s’agit d’un chariot de ménage en parfait état de fonctionnement comme s’il était neuf. En effet, si on ne peut pas obtenir de petites pièces de rechange essentielle à son bon niveau de fonctionnalité, on ne parle plus des mêmes conditions de d’utilisation donc on ne peut plus comparer.

Cela revient à noter l’importance de choisir le fabricant qui garantit une durée d’approvisionnement suffisamment longue pour couvrir sa période d’utilisation. Raisonnablement, un chariot de la marque VILEDA, par exemple, a une durée de vie d’une dizaine d’années.

Pour avoir le vrai prix, il faut intégrer le prix d’acquisition du chariot en lui-même, et ses accessoires mais pas seulement. Il faut aussi prendre en considération le coût de fonctionnement du chariot de ménage. En effet, selon les accessoires retenus, ainsi que la méthode de ménage, imprégnation ou non, le coût d’utilisation sera radicalement différent. Surtout si cette réflexion s’applique sur la durée de vie du matériel.

Et il ne faut surtout pas négliger l’impact financier positif du confort de travail qui évitera les arrêts de travail du aux TMS, la motivation du personnel qui aura un impact sur sa productivité.

Comme vous le voyez, un bon investissement dans un matériel de ménage peut s’avérer être efficace à tout point de vue. Le contraire peut générer des coûts cachés importants.

Comment utiliser un chariot de ménage?

Le principe général est de préparer son chariot de ménage en début de vacation. On entend par préparation les préparations des lavettes et des franges idéalement en imprégnation. Puis mettre les filets, et le sac poubelle en position. Positionner le balai support, la raclette, la pelle aéroport et le plumeau. S’assurer que quelques recharges de papier toilette, savon et essuie mains soient présents sur le chariot. Et enfin, on intègre la question de l’hygiène avec la présence de gants à usage unique, et un peu de gel hydro alcoolique. Cette étape est fondamentale pour gagner du temps dans la journée.

Si le chariot est préparer en imprégnation alors les franges et les lavettes sont opérationnelles 24H. Cette technique évite d’utiliser une presse avec un seau d’eau propre et un autre seau pour récupérer l’eau sale. C’est une économie d’eau importante et un gain de poids également.

Dans cet article, on s’intéresse prioritairement à la méthode de pré imprégnation car elle se développe un peu partout actuellement. En effet, les intérêts sont nombreux. Avec quelques litres seulement d’eau et de produit, on peut nettoyer plusieurs centaines de mètres carrés au sol. Et avec moins d’un litre de solution, on peut utiliser 20 lavettes microfibres pour nettoyer les surfaces hautes.

Le chariot doit avoir des filets pour réceptionner les franges et les lavettes utilisées. Ces filets doivent pouvoir aller directement dans la machine à lever sans manipulation complémentaire. Pour cela, il ne faut pas trop charger les filets pour faciliter le lavage. Un filet de 60 Litres peut recevoir 40 lavettes environ, et un filet de 120 litres sera destiné à recevoir les franges au nombre de 40 également.

En ce qui concerne la pelle aéroport, il faut privilégier les pelles aéroport avec sac poubelle car elles sont plus hygiéniques que celles qui ont un bac plastique. En effet, il est difficile de faire entretenir ce bac au quotidien.

Pour la gestion de la poussière, il existe des plumeaux avec housses microfibres qui sont à privilégier par rapport au plumeau en fibre plastique. Le tout est une question d’hygiène, car la microfibre garde plus efficacement les poussières que la fibre plastique.

L’agencement du chariot prend une dimension importante dans le confort d’utilisation. Le chariot doit comprendre une partie propre où on retrouve les lavettes, franges, produits, gants et gel, consommables… Et une partie sale, avec les filets, sac poubelle, raclette, balai et plumeau. Les accessoires utilisés au quotidien doivent être positionnés à hauteur de personne. On pense aux lavettes, franges, produits et gants par exemple. Les consommables se retrouvent à l’étage inférieur. Cela apporte du confort de travail au personnel de ménage.

Pour finir, l‘entretien du chariot représente une étape importante pour assurer efficacité et longévité. Mais, pour s’assurer de son entretien, il faut, en contre parti, que le chariot puisse se nettoyer très facilement soit à la lavette soit directement au jet. Il faut privilégier l’achat d’un chariot facilement démontable et remontable pour le personnel. L’entretien doit s’appliquer aussi aux accessoires et particulièrement au support balai, raclette et pelle aéroport.

 

Toutes ses informations peuvent vous être utiles lors de votre achat. Néanmoins, nous vous conseillons de privilégier le fournisseur qui saura vous accompagner dans votre choix. Il doit vous poser toutes ces questions pour avoir la certitude de vous vendre le bon chariot. Ces informations vous serviront à mesurer le professionnalisme de votre interlocuteur. Rappelez vous qu’il s’agit d’un investissement mais aussi d’un outil de travail qui doit être apprécié par votre personnel de ménage qui l’utilisera régulièrement. Privilégiez également le fournisseur à même de vous proposer des outils d’aide à la préparation, à l’entretien de votre chariot. Le support visuel ou vidéo aidera votre personnel à bien préparer, entretenir et utiliser son matériel. Vous optimisez la perspective d’un bon résultat de nettoyage au quotidien.